Bonjour à tous et bienvenus sur notre chantier.


Pour ceux qui arrivent pour la première fois, je vous suggère de descendre tout en bas de la page, là où commence l'histoire.

La dernière actu est en haut de page. 

Si vous souhaitez ajouter un commentaire, poser des questions

(et nous vous y encourageons), c'est juste là dessous. 

N'hésitez pas à alimenter et consulter la page "Vos messages". 

Ce que vous pensez, imaginez, rêvez, participe à l'âme de ce site.

C'est dans cet échange, autant que sur le chantier, 

que se situe le coeur de notre aventure.

10/04/2024 : Hé bin devinez quoi, les Dulac's sont encore passés par là. Et vous savez quoi ? Ça se voit ! Dès qu'on arrive sur la colline au dessus du hameau, on ne voit plus une tache brillante et argentée au milieu des maisons mais juste un joli toit de vieilles tuiles qui a l'air d'avoir toujours été là. Ils ne sont pourtant venus que 5 jours,  dont 4 ouvrés, mais non seulement la toiture mais aussi les cloisons intérieures ont changé d'aspect. 

Alors, moi je dis : respect ! Et place aux images 


23/02/2024 : Bonjour cher visiteur, après une longue hibernation Bertine sort enfin de son terrier. Il faut dire que cette longue période pluvieuse n'encourageait guère à se risquer sur un toit. Car c'est là où nous en sommes : le tuilage de la toiture. Et je fais les yeux doux au moindre bout de ciel bleu  ... et lorsqu'il daigne s'élargir, je sonne désespérément le clairon pour trouver quelques bras amis pour m'aider à placer quelques tuiles. Pas forcément évident en cette période creuse de l'année ! Malgré tout, j'ai eu un peu d'aide et à ce jour environ 2/3 du panneau sud (invisible depuis la rue) est maintenant couvert.  Immense merci aux courageux qui m'ont permis de profiter des premiers rayons du soleil. Evelyne et Marion sont sur les photos ci-dessous, mais Dominique et Bob (mon voisin ) ont aussi mis la main à la tâche. 

J'ai quand même mis à profit les mauvais jours pour améliorer ou concevoir des outils qui nous facilitent bien le travail , particulièrement le monte charges et le chariot de toiture, qui permettent à 3 personnes d'assurer cette couverture sans excès d'efforts .

Ainsi donc, si vous voyez le soleil pointer entre les nuages, si vous avez quelques moments disponibles et si vous n'êtes pas trop loin de chez nous,  vous pouvez vous dire : " Au fait, y'a Bertine qui m'a parlé de toit ".


30/09/23 : Cette dernière semaine de septembre  fut placée sous le signe de la féminité, de la jeunesse et du plaisir de partager  ... le tout sous un ciel et une température très agréable. Nous avons eu la joie d'ouvrir notre lieu de vie et notre chantier à trois jeunes architectes fraîchement diplômées. Clara, Sophie et Marine ont eu envie de lâcher le stylo pour mettre les mains dans la paille argileuse ! Mais nous avons aussi trouvé du temps pour la balade et la découverte des pépites de notre région. Notre voisin Bob est venu, lui aussi, barboter avec  nous de temps en temps. Une très jolie semaine, et non moins efficace. 


18/09/23 : Avec un léger décalage, je viens faire le bilan de la deuxième semaine de chantier. Nous avons  eu le grand plaisir d'accueillir Eva et Tom, ainsi que Julie. 

Les deux premiers voyageaient en vélo, faisant leur miel des rencontres et expériences sur les chantiers ou eco-lieux divers et variés. Julie, elle, est aussi Lotoise (à une bonne demi-heure de chez nous ), la technique du terre-paille l'intéresse pour une construction prochaine.  Notre voisin Bob est encore venu nous aider, merci à lui.

4 belles personnes qui ont apporté à notre maison une jolie part d'humanité et de jeunesse. Nous en savourerons longtemps le rayonnement à travers nos murs (Nord et Ouest).

09/09/23 : La première semaine "chantier " vient de s'achever avec le départ de Bruno et Ana. Comme d'hab , ils ont abattu un travail de ouf : tout le pignon Ouest est maintenant rempli en terre-paille jusqu'au plancher mezzanine et même un peu au dessus. C'était leur troisième séjour chez Bertine, quand on aime,  on ne compte plus. Et mieux encore,  tout est fin prêt pour redémarrer avec notre nouvelle équipe dès lundi prochain. Alors, je sais, ça devient d'un banal à pleurer, mais encore un immense merci à eux. Au passage,  coup de chapeau à Bob, notre voisin, pour son aide efficace malgré un bras en convalescence. 


27/08/23 : Et oui, le mois d'août est sur sa fin. On a plutôt bien avancé pour le remplissage terre-paille, même si on est encore bien loin d'avoir terminé. 

Quentin vient de repartir sur un autre chantier en Ariège, Enôôôôôrme merci à lui pour son aide efficace et soutenue, nous le reverrons sûrement

(peut être bientôt ). Septembre doit voir passer encore quelques participants qui se succéderont assez judicieusement. Mais notre capacité d'accueil ne sera pas saturée (sauf peut-être du 20 au 27), donc si l'envie vous prend de venir rejoindre la tribu des terre-pailleux,  levez le doigt  !

En images, voici où nous en sommes :


09/08/23 : Marion et Alex (ma fille et son compagnon ) viennent de repartir après 3 journées de "vacances" généreusement consacrées à la cause. Il ont juste permis au chantier de ne pas s'interrompre entre Cyprien - Sébastien et le prochain séjour de Quentin.  Grâce à eux, les murs des deux chambres ont bien montés. 

Grand Merci à eux pour leur aide joyeuse et ponctuée de chansons. 

03/08/23 : Déjà presque une semaine que j'ai le plaisir d'oeuvrer avec Sébastien et Cyprien. Le remplissage des murs en terre-paille, déjà bien rodé avec Pauline et Vincent, à trouvé vraiment son rythme de croisière avec eux. A part quelques petites averses, la météo nous est plutôt clémente et surtout, nous ne sommes pas écrasé de chaleur.  

La façade Nord a déjà  bien progressé.  Voici quelques images de notre fine équipe de ces derniers jours. 


28/07/23 : Tellement de travail en ce moment sur le chantier que je ne trouve même plus un moment pour actualiser ce site ! Il est grand temps de vous donner quelques nouvelles de l'épisode "terre-paille " qui a commencé il y a une dizaine de jours et qui va nous occuper encore pas mal de temps. 

Peu après le départ de Quentin, nous avons eu la joie d'accueillir Pauline et Vincent. C'est avec eux que nous avons "rodé " le processus de fabrication et mise en place du mélange terre-paille allégée. Sur la photo ci contre on voit Vincent qui agrafe une grille sur le tamis d'essorage de la paille. 

 

 

 

Ci dessous, une série de photos qui montrent les "terre-pailleux" en pleine action. 

Et comme dans toute bonne tribu gauloise qui se respecte,

tout continue toujours autour d'une belle tablée ! 


09/06/23 : Autre avancée dans nos travaux : la mezzanine a reçu son plancher (protégé de suite par du plastique noir agricole ). Ça, je l'ai fais tout seul comme un grand ! Ensuite,  avec Quentin, nous avons pu mettre en place les poteaux qui ont deux fonctions : recevoir la balustrade (garde corps ) du bord de la mezzanine  et reprendre en partie les descentes de charges de la toiture. 

07/07/23 : Une autre réalisation vient compléter les installations collectives, La douche avec chauffe-eau solaire bricolé maison (pas encore testée, il manque encore une petite pompe pour amener l'eau chaude et (éventuellement ) une porte pour fermer la cabine. 


24/06/23 : Juste tout frais du matin, voici une autre installation collective. Trop souvent  méprisé et pourtant au combien utile  ... le cagadou  ... les cagouinces  ... les toilettes quoi ! Sèches, de préférence. Stratégiquement placées entre cuisine d'été et Tiny house, non loin du chantier (pratique en cas d'urgence ), mais discrètement bloties dans un taillis de lauriers odorifères. Prochain équipement en vue : la douche avec chauffe-eau solaire bricolé maison. 


17/06/23 : Un p'tit coin de paradis moi j'vous l'dis ! Après l'espace cuisine extérieure, voici la salle à manger estivale, son barnum pour compléter l'ombrage du marronnier ou se moquer d'une petite averse.

Bonne nouvelle : deux inscriptions de plus (4 au total ), rassurez-vous, il reste encore pas mal de place et des créneaux temps à compléter (d'ailleurs je vais publier un planning très prochainement ). 

15/06/23 : Voici une partie des aménagements destinés à l'accueil des participants cet été (si ils se décident à s'inscrire pour le chantier  ... Je commence à me demander si je ne vais pas barboter tout seul dans ma paille argileuse !) Pourtant ce sera sans conteste le chantier le plus passionnant du monde dans le cadre naturel le plus bucolique de France  ... Comment ça "prétentieux" !? 🤭😁🙄.

Je disais donc, voici déjà la cuisine d'été  : 


11/06/23 : Un autre volet équipement, les circuits chauffants sur trois des cloisons ... voilà,  c'est fait.  L'eau chaude du ballon tampon sera tempérée autour de 35 ou 37° et mise en circulation dans ces serpentins en multicouche. Ainsi   la chaleur émise ponctuellement par une flambée du poêle bouilleur ou par une éclaircie hivernale sera stockée par le ballon tampon et restituée durant plusieurs heures via les cloisons chauffantes. 

Ce touret à cable de récupération, à été un peu modifié à ma sauce. Je l'ai équipé de 4 petites roulettes rotatives et d'un pivot central que je peux descendre ou remonter. J'attache dessus les rouleaux de gaines électriques ou de tuyaux multicouche que je peux facilement déplacer d'un endroit à l'autre ou dérouler en descendant le pivot central et ainsi éviter les vrilles ou les boucles, cauchemar des électriciens ou des plombiers. 

Les circuits d'eau chaude et froide sanitaire sont également insérés dans les murs. La répartition des pièces a permis de regrouper les alimentations et évacuations  d'eau dans l'angle sud-ouest de la maison. 


28/05/23 : Dans la préparation du chantier terre paille, il y a aussi les infrastructures qui permettront de loger jusqu'à 8 participants. Une cuisine extérieure, un cabine de douche, des toilettes sèches et donc, avec ces dernières, une aire de compostage.  C'est ce que je fabrique en ce moment.  Évidemment ce dispositif servira au compostage des futures T.S. de la maison, c'est donc une construction à long terme et très importante. 

L'ensemble comporte 3 compartiments assemblés sur une fondation de bloc parpaings posés de niveau et enterrés, bloqués entre eux au ciment. L'un des compartiments permettra de stocker la matière végétale carbonée sèche, les deux autres seront alternativement les bacs de compostage frais et de murissement. 

Et voici l'ensemble avec les portes qui peuvent, soit se rabattre sur l'avant

au 2/5 eme (pour le brassage à la fourche ), soit s'enlever complètement (pour extraire le compost mûr )

Voici les dernières images des compartiments de compostage complètement terminés. Vous pouvez remarquer les panneaux supérieurs basculant, essentiellement destinés à empêcher certaines bestioles d'aller se vautrer dans le compost (Oui Nina, oui Jazz, je ne vise personne 🐱🐶). Ces panneaux basculent vers l'intérieur et se verrouillent pour ne pas gêner le brassage. 

Puis il y a aussi un système de récupération d'eau de pluie qui permet de remplir un réservoir. En cas de compost trop sec, c'est bien pratique d'avoir un point d'eau gratuite à proximité. 

Détails en images ci après. 


... Et mon attelage de transport d'outillage et matériaux ... l'est-y pas mignon ? 

Microtracteur Motostandard 1031 de 1968 (une belle année !) pour les amateurs de vieilles mécaniques. 


18/05/23 : Comme vous pouvez le voir ci-dessous, les premières banches de coffrage sont installées !  Il reste encore à équiper les murs de leurs circuits d'eau (sanitaire et chauffage ), préparer les structures pour l'accueil des participants au chantier terre paille (Août prochain ) et organiser soigneusement l'aire de fabrication du mélange.  Pas de quoi chômer d'ici le mois d'août !

J'aurais un participant pour la première quinzaine de juillet,  pour juin et fin juillet le chantier est ouvert aux aides ponctuelles  ... qu'on se le dise ! 


11/05/23 : Bruno et Ana repartent vers de nouvelles aventures. Le chantier va retrouver le rythme lent du chameau tenace que je suis. Ils sont restés un mois cette fois ci, 5 semaines la fois précédentes,  bien plus qu'une maison, nous avons construit une belle amitié.  Et les amis reviennent  ... toujours ! 

Sur tous les murs extérieurs, les premières banches de coffrage sont en place. La grande étape du remplissage des murs est prévue pour le mois d'août. D'ici là, je devrais finir  les réseaux d'eau et de chauffage (l'électricité est presque finie), il faudra aussi se procurer la terre et la paille, préparer le poste de fabrication du mélange terre-paille, organiser les infrastructures sanitaires (douches,  toilettes sèches,  compostage, emplacements de tentes, etc.) pour ce chantier participatif que

je vais publier  très bientôt sur Twiza (site de chantiers participatifs).

Bien évidemment,  si en lisant ces lignes il vous prends l'envie de participer à cette aventure, envoyez vite un message,  les inscriptions sont ouvertes. N'hésitez pas à faire passer le mot autour de vous. L'idéal serait que six à huit personnes soient présents sur cette tranche de travaux durant le mois d'août (peut-être une partie de septembre ?). On peut évidemment s'inscrire pour quelques jours, un planning sera organisé.

AIUTO !

 


10/05/23 : sans trop de commentaires, voici les dernières images (un peu en vrac !)

De notre chantier et de ses ouvriers.


Depuis le 13 avril, je ne suis plus seul. Ana et Bruno, oui, les mêmes qu'en février !

sont de retour à La Longagne pour de nouvelles aventures des constructeurs de l'extrême , Tadaaaaam ! Et avec eux, ça rigole pas, faut bosser. 

Alors voilà :

- mise en place du pare pluie sur le toit (Delta Reflex, aluminisé)

- montage de liteaux qui supporteront les tuiles 

- finitions des poutres de soutainement de la mezzanine 

- préparation et pose des solives qui recevront le parquet mezzanine. 

- pose de liteaux en cloisons à 45° (d'angle  ... pas centigrades). Ça ce fut essentiellement le travail de Ana, notre calpineuse en chef, qui manie la trigonométrie comme personne pour calculer les longueurs de liteaux  en fonction de l'hypoténuse. Ce sont ces liteaux, destinés à structurer les cloisons en terre-paille qui ont aussi la charge de donner des appuis aux appareillages et soutenir les tuyaux qui chaufferons certaines cloisons. 

C'est Ana également qui a réparti les solives de mezzanine avec art et méthode. 

- Bruno, quant à lui,  c'est lancé à coeur perdu dans l'équipement électrique des murs et cloisons, après m'avoir courageusement aidé à couvrir les voliges du toit en pare pluie et litelage. 

 

Le 27/04, Kevin nous a rejoint pour renforcer encore l'équipe quelques jours. Kevin fait son tour de France perso, avec son vélo, d'un chantier participatif à l'autre, histoire de se construire une jolie petite expérience de l'eco-habitat.

Nous l'avons bien mis à l'épreuve, et sur des tâches parfois délicates, il a magnifiquement relevé le défi. 

Je vous laisse découvrir tout cela en images. 

 


06/04/23 : Ces trois derniers jours, j'ai oeuvré seul sur une tâche qui aurait pris une demi-journée à deux.  J'ai fini de mettre en place la grande poutre qui soutiendra la mezzanine. Elle est constitué de 4 segments croisés pour obtenir une section de 220x80. Elle traverse toute la maison dans la longueur. 


02/04/23 : Hier, j'ai reçu les tuiles canal d'occasion (mais en bon état ), qui donneront à la maison finie, l'impression visuelle d'être là depuis longtemps.

Elle seront posées par dessus les tuiles de courant qui, elles, sont neuves.

Le même jour, j'ai pu installer un monte-tuiles fabrication maison.  Merci à Gilles (un voisin) qui m'a aidé à mettre en place cet engin encombrant.  Ci dessus , Martine teste le fonctionnement de l'outil qui devrait nous épargner la peine de monter les tuiles à l'épaule. 


28/03/23 : Dernières petites évolutions, j'ai installé deux coursives latérales aux bas des pans de toiture. Elles sont évidemment provisoires et permettront d'accéder plus confortablement aux pentes pour les équiper - du delta reflex, peau étanche et anti-chaleur - des liteaux  - et des tuiles. Ça donne à la structure un petit coté "arche de Noé ", vous ne trouvez pas ?

... Et ce matin, j'ai reçu une partie des tuiles, celles de dessous qui assure l'écoulement des eaux et qui seront neuves.  Pour les tuiles de dessus, je les ai trouvé en occasion, elle donneront à la toiture un aspect naturellement vieilli, elles seront livrées prochainement.  J'ai reçu aussi les dalles de travertin qui habilleront les sols des parties communes (hors chambres et mezzanine qui recevront un plancher bois )


21/03/23 : Me voici donc au faîte de ma construction  ... rassurez-vous, c'est loin d'être fini ! Juste la pose des voliges, que je n'aurais pas pu finir sans l'aide précieuse et compétente de Pascal (vous ne verrez pas sa tête, j'ai raté l'occasion de le photographier en plein effort, mais je le remercie chaleureusement. 

J'ai maintenant beaucoup de pain sur la planche, monter une coursives extérieure côté Nord, poser le pare pluie réflecteur sur le toit, commencer le litelage pour bénéficier d'une échelle de toit qui servira aussi à soutenir les tuiles (faire livrer celles ci dès que possible ), les poser, utiliser les temps morts pour équiper les murs de toutes les gaines électriques , tuyaux d'eau et de chauffage  ... Bref, y'a de quoi s'occuper. Et si certains lecteurs de ces lignes se sentent une âme de constructeur, qu'ils n'hésitent pas à se manifester.  Dernières images ci dessous. 


22/02/23 : Ana et Bruno viennent de reprendre la route vers St Denis. Avant toutes choses, ce fut d'abord une magnifique rencontre et eux comme nous en garderont un très agréable souvenir. Pour ce qui est de notre construction, il est indéniable qu'il y a un AVANT Ana et Bruno  ...

Et un APRÈS Ana et Bruno  ...

Oui, je sais, ça dépote grave ! Même nous, on en est encore sur le cul d'avoir vu une telle avancée en un mois. Alors, vraiment, MERCI à vous deux pour ce fabuleux coup de main et Welcome as you want. Ci-dessous, un peu en vrac, nos dernières photos chantier et autres.

Et sur le versant "hors chantier " ...

Quant au versant beaucoup moins sympa (parce que plus "glissant ") Ana qui a eu l'occasion de faire l'acrobate sur l'échafaudage à 4 m 50 de haut, n'a rien trouvé de mieux que de se faire une fracture au pied en franchissant une périlleuse marche de 6 cm ! 🤨😫 Et cela 3 jours avant leur départ ... Moi, je dis qu'elle avait envie de se faire bichonner 😏🤔


14/02/23 : A ce jour, les encadrements des huisseries sont en place dans les murs Nord et Sud. Autre événement, nous avons fait une petite révolution dans nos plans d'origine : le cellier a pris la place de la salle de bain et vis versa. De plus la porte d'entrée s'ouvrira désormais dans la façade Nord sur un sas avant le séjour - cuisine. Demain, nous commencerons à monter la structure des pignons Est et Ouest et leurs ouvertures. A suivre

09/02/23 : Bientôt 3 semaines que Ana et Bruno sont avec nous, et il nous font la joie de rester encore une autre semaine ! Grâce à eux, notre construction progresse à pas de géant ! Mais assez de mots, place aux images. 

Heureusement, un chantier participatif, ce n'est pas que du boulot, c'est aussi l'histoire d'une nouvelle amitié, des moments forts ou tendres partagés dans la bonne humeur. Des temps de repos et de détente bien mérités. 

Et même des temps pour manifester et protester contre les 49.3 du méprisant de la république  ...


828/01/23 : Depuis le 20 janvier, nous n'avons pas chômé ! Et pour cause, à cette date nous avons eu la joie de faire connaissance avec Ana et Bruno, venus tout droit de région parisienne pour partager avec nous les plaisirs de la construction bois pour quelques semaines ! Alors oui, c'est l'hiver et il fait vrrroid (le vrrroid c'est ce qu'il y a au delà du froid ). Mais l'énergie collective et l'envie de faire arrive même à faire fondre la glace ! Mais assez de blabla,  place aux images.


03/01/23 :

Ce jour, nous avons la joie d'accueillir Christophe, un ami Belge, qui, en plus d'une excellente bière, à amené ses bras pour m'aider sur le chantier pour quelques jours. Bienvenu à lui.

Derrière lui, sur la photo, vous pouvez voir un drôle de quadrillage  ... C'est simplement du treillis soudé, comme celui que l'on met dans les dalles béton. Il est ici fixé sur des entretoises à 1cm des cloisons du local technique. C'est une astuce maison, qui permettra plus tard de fixer facilement toutes les tuyauteries et cables qui equiperont les divers appareils installés dans ce local (de simple colliers Rilsan en nylon et toute la boyauderie sera fixée rapidement et proprement. )

02/01/23 : je vous (nous) souhaite une année où la créativité et l'audace participent à la construction de soi. Faites bon usage de ce vœu ! 

 

En ce moment, je monte des cloisons en siporex (béton cellulaire), pour fermer un espace sous la dalle qui sera notre futur local technique. Centre névralgique et vasculaire de notre maison ; On y installera les équipements de distribution d'électricité, d'eau sanitaire, de chauffage. 

Ci dessous, quelques photos de cet ouvrage. 


 

 

 

 

 

Dernière photo avant de laisser partir nos jeunes. On espère bien les revoir un jour ! 

Du 16 au 21 décembre 22.

Des d'jeuns qui choisissent de passer une partie de leur vacances de Noël à donner un coup de main à des gens qu'ils ne connaissent même pas (nous) ... vous y croyez vous ? 

Eh c'est pourtant bien se qui c'est passé chez nous ces derniers jours. Via Twiza, Antoine et Quentin nous ont rejoint, et ce fut une semaine ... bien remplie !

Dans l'ordre : on a déménagé et découpé toutes les pièces qui formeront la structure (le squelette) de la maison. On a installé les grilles sur le drain à l'entrée du chemin. On a déplacé tous le stock de bois restant du pré du voisin à la dalle du car-park (Tout sera maintenant à portée de main ). On a même commencé à poser les bases de cloisons du local technique. Et cerise sur les gâteux, ma fille Marion, a pris ce train de fous en marche le 18, et nous a bien aidé aussi. 

Et dans le désordre : On s'est bien marré, on a bien mangé (Merci Martiiiiine !), ils ont fait du quad (surtout Antoine !!!) ils ont bricolé aussi pour leur compte, - fabrication d'un tréteau, - petites sculptures sur bois (cuillère, dauphin, lapin, pseudo tortue (?)), Jazz a fait des câlineries à son lapin en peluche,  on a  fait décoller des lanternes chinoises depuis la dalle du chantier, on a gueulé comme des malades mentaux devant la finale de coupe du monde de foot ... bref, une semaine ordinaire quoi.


o2 décembre 22.

Un temps gris, légèrement froid mais pas trop, pas de pluie, bref ... juste idéal pour couler nos 3 dalles. Et oui, trois, la grande dalle terrasse de 150m2, celle du car-park (environ 30m2) et la petite, cachée sous la grande, qui fera le sol du futur local technique. 

Un opérateur pompe (Bruno) qui a assuré comme un dieu, avec en plus la tchatche et l'humour qui va bien pour décontracter tout le monde. Avec aussi l'aide très appréciée de Didier et Bernard ... encore eux, merci les potes. En tout cas, cette grosse opération s'est faite comme un sourire ! Presque trop facile ! 


25 octobre 22.

Livraison des éléments qui vont constituer le plancher dalle, et les jours suivants montage de ce plancher constitué de poutrelles béton (très lourdes) d'entrevous polystyrène (très légers, mais plus solide que l'on pourrait penser ) ,de ferraillage et enfin, des planelles de rives qui contiendront le béton lors du coulage. Mucho gracias à Bernard et Didier qui m'ont aidé à la mise en place (rude travail !)


12 octobre 22.

Il a fallu patienter beaucoup avant d'obtenir enfin une livraison de béton pour couler les chainages. Mais la météo et le savoir faire de quelques amis locaux ont fait que tout se déroule sans problème. Merci au passage à Marc et Bernard (Un autre Bernard ) et à l'opérateur du camion pompe qui a fait ça bien et sans stress. 


Quelques photos d'ambiance avec nos hôtes, juste pour le plaisir! 

Mi juillet 22.

Nous avons la chance et le plaisir d'accueillir 2 participants via Twiza. Jérémy et Sophie pour une semaine (Qui seront rejoints par Walter en fin de semaine ). Malgré la chaleur intense, on a réussi à faire tout le montage des coffrages et ferraillage des chainages. Travail sympa mais exigeant, pas droit à l'erreur pour le nivelage des hauts de coffrage.  Tout ça dans une ambiance joyeuse et franchement agréable. Trois nouveaux amis  ... Qui reviendront sûrement nous voir ... génial !


8 au 10 juillet 22.

On équipe les pilliers de planches verticales, puis de cales vissées en haut pour recevoir les planches épaisses qui serviront de base aux coffrage des chainages entre pilliers. Merci à Denis pour son aide .


Fin juin, début juillet. 

Les pilliers sont tous terminés, le mur nord sous la future dalle se construit gentiment (mais pas sans effort tout de même !)


Juin 22.
Petit à petit notre table-dalle commence à "prendre pieds". Merci à nos amis de passage, Rodney et Claire pour leurs coups de main. Reste à ce jour 2 poteaux béton à coffrer et couler, puis il faudra bâtir le mur de soutainement côté Nord. Préparer les coffrages pour le chainage de ceinture de dalle et pour la dalle du car-parc. Tous les volontaires sont bienvenus. Accueil douillet et gourmand garanti ! Sieste obligatoire ! (Ou presque)


16 mai 22.

Bonjour à tous. C'est bien parti mais ça n'avance pas très vite, mes deux petits bras auraient bien besoin de renfort !
Alors oui, je sais que cette étape du chantier n'est pas la plus glamour. Pourtant, techniquement, elle est intéressante : ce n'est pas si facile ni très courant de percher une dalle porteuse sur des pilotis de hauteur variables. Mais c'est un choix qui apporte beaucoup d'avantages en terme d'espaces utilisables.

 

Alors pour encourager les éventuels volontaires, je publie ci dessous quelques photos supplémentaires des logements annexes que nous proposons à nos invités participants. Ici, dans le Sud Ouest, l'accueil n'est pas un vain mot. 

14/04/22 : Notre chantier viens juste de débuter et j'en profite pour ajouter quelques photos, histoire de donner une idée du contexte. Le chantier en est encore au stade des fondations, implantation et coulage des plots de soutainement, terrassement des accès et du car-park. Cette phase de construction de la table - dalle est très importante et toute aide à ce stade sera très appréciée. Place aux images. Vous pouvez voir, dans l'ordre : 2 photos du terrain au tout début du terrassement, notre grand cyprès au couchant qui domine la maison, 2 dessins qui donne une petite idée de notre projet, même si le résultat sera sans doute plus rustique, Celestiny, ma tiny house et la bergerie au volet bleu : 2 petites annexes pour vous accueillir, le cyprès, notre maison actuelle, Sylvanef : une plateforme dans les chênes, construite peu après mon arrivée ici, Nina (la chatte) et Jazz (Le chien ), nos compagnons sur 4 pattes